Expositions

Mélissa Tresse - La main, acrylique sur toile, 2008 Mélissa Tresse - Tactiques et stratagèmes, eau-forte, 2011

Mélissa Tresse

 

Ayant depuis peu terminé mes études au sein de l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Nîmes, je poursuis ma recherche picturale et gravée sur les rapports formels et surtout sensibles qui s'établissent entre l'humain et l'animal.
En peignant, je tente de suggérer plutôt que définir avec précision la nature étrange des corps représentés, tout en gardant une grande spontanéité dans l'écriture picturale. Ces toiles sont conçues à la manière d'un récit, par emprunts, ajouts, recouvrements successifs, traces de différents passages qui témoignent de l'émergence d'une forme ou bien de son oubli. Les détails retenus qui vont former l'image proviennent d'éléments de la réalité ou bien de mon imaginaire, se regroupent pour former un collage d'éléments hétéroclites qui stimule l'imagination.
Apparaissent alors des formes de paysages peuplés de logiques disparates, avec des premiers plans sans arrière-plan, des figures faites de variations d'épaisseur et de geste, des corps animaux et humains peints hors de toute lourdeur signifiante. La couleur joue un rôle essentiel dans cette recherche, très vive et contrastée, semblant quelquefois déborder, s'étendre hors des contours qui lui sont assignés, elle est ce qui va mettre en tension l'ensemble de la composition et la structurer.
Lorsque l'image survient enfin dans un geste vif, je me laisse aller avec plaisir à cet instant désordonné, ou l'énergie du geste transforme la matière en émotion.

Mélissa Tresse - Blog

Repères biographiques

Née en 1985 à Grasse

SNée de parents artistes, Mélissa TRESSE découvrira le dessin et la peinture très jeune. Après avoir passé une licence d'Arts Plastiques à Toulouse, un besoin d'apprendre de nouvelles techniques se fait sentir.
Une période de voyages commence, stage de 4 mois au sein de l'Atelier Antonin Artaud à Tenerife pour apprendre la gravure, puis le soufflage de verre à la Marsa en Tunisie, et enfin au Mali où elle apprendra à teindre des tissus « bogolan » selon la tradition ancestrale.
En 2007 elle décide de s'inscrire à L'Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Nîmes, où elle aura la chance d'obtenir une résidence de deux mois dans l'Ecole des Beaux-Arts de Luxun en Chine, jusqu'au DNSEP en 2010.
Mélissa Tresse continue à travailler la peinture, le dessin et la gravure dans son atelier de Lanoux en Ariège.

Expositions (sélection)

2012
ZEUGMA, Carte blanche de la galerie Deleuze-Rochetin Arpaillargues à Gérard Depralon avec Mélissa Tresse et Tino Di Santolo, Partenariat avec l'Esban, Edition d'un journal offset avec tiré à part en sérigraphie.
Exposition « Estampes », Galerie du Philosophe, Carla-Bayle
2011
Salon d'Art Actuel, Midi Pyrénées (09)
Exposition Ces curiosités, Galerie Lulu Mirettes, Toulouse
2010
Galerie Les Yeux Ouverts, Carla-Bayle, 09
Exposition « Poursuite », Ecole des Beaux-Arts de Nîmes
2009
Galerie Dima, Paris et Londres
Salon du Livre d'Artiste, Carré d'Art, Nîmes
2008
Salon ArtéNim, Nîmes
Galerie Carpe Diem, Toulouse