Exposition septembre 2017. L'art brut, collection de Alain Bouillet.
  • Entretiens avec Alain Bouillet
    Dates et thèmes

    Samedi 7 Octobre - 15 h :
    "Ce que n'est pas l'Art Brut..."
    s'articule avec une visite accompagnée

    Samedi 14 Octobre - 15 h :
    "La marchandisation de l'Art Brut"
    , puis visite accompagnée

    Samedi 4 Novembre - 15 h :
    "Art Brut, Art Singulier, Art Outsider, Art Naïf, Art Populaire, Art Primitif etc" Pourquoi et comment les distinguer ?"
    , puis visite accompagnée

    Samedi 25 Novembre - 15 h :
    Projection du film sur Henriette Zéphir et Yvonne Robert
    pour clore l'exposition.

Galerie Deleuze-Rochetin - Arpaillargues Uzès

2 octobre au 25 novembre 2017
Exposition d'art brut & Plusieurs après-midi d'entretiens avec Alain Bouillet

Exposition d'art brut - Les pièces présentées lors de cette exposition sont, pour la plupart d'entre elles, issues d'une collection personnelle, celle d'Alain Bouillet qui, depuis plus de quarante ans s'est efforcé de rencontrer de nombreux auteurs d'Art Brut et - quand cela fut possible - d'acquérir (sous le respect d'une triple éthique : éthique de l'approche, éthique de l'acquisition, éthique de l'usufruit) certains de leurs ouvrages.
Au plus près de la description qu'en fit Jean Dubuffet en 1949, on entendra ici par « Art Brut » des productions qui relèvent de l'invention (en tant qu'elle s'oppose à la reproduction, au mimétisme, à l'académisme) ; par soi-même (c'est à dire, n'étant redevable de quoi que ce soit à un quelconque enseignement ou modèle venu d'autrui, soit : une invention issue de « son propre fonds », à partir de « ses propres impulsions ») ; ne devant rien aux poncifs artistiques ou culturels ; faites par des personnes obscures, étrangères aux milieux artistiques et qui, par dessus tout, se doivent d'être indemnes de toute éducation artistique ou de culture intellectuelle lesquelles, aux dires de Dubuffet, viendraient en altérer la spontanéité, la qualité et l'authenticité. Énonçant cela, il silhouettait la figure d'auteurs marginaux, élaborant dans le secret, le silence et la solitude, une production témoignant d'une inventivité et d'une indépendance manifestes relativement à ce qu'il nommait « l'Art culturel ».

Tout destinataire extérieur semble absent de la pensée des auteur(e)s - on dirait, en termes psychanalytiques, que l'Art Brut n'est pas adressé - et, de même, l'aspiration à une quelconque reconnaissance sociale fait, la plupart du temps, défaut...
Si cependant la possibilité vous est aujourd'hui offerte d'y avoir accès c'est qu'Alain Bouillet, curateur de cette exposition, a reçu de la part des auteur(e)s l'autorisation expresse que ces « ouvrages » puissent être montrés.

L'exposition ici proposée comme étant une défense et une illustration de l'Art Brut peut donc également s'entendre comme un appel à la vigilance à l'adresse des amateurs : Il est dorénavant nécessaire d'apprendre à distinguer !